Environnement & saisons

Que se passe-t-il dans la ruche au mois d’Août ?

Au mois de Juillet, la canicule a stoppé un grand nombre de miellées. Les fortes chaleurs et le manque d’humidité ont limité ...

Partager l’article

Au mois de Juillet, la canicule a stoppé un grand nombre de miellées. Les fortes chaleurs et le manque d’humidité ont limité la présence de nectar et ont accéléré la fin de la floraison. Dès la fin du mois de juillet les températures ont commencé à baisser, les jours à diminuer, et des épisodes de fortes pluies ont pu être observés sur le territoire. La météo à 10 jours nous laisse percevoir un début août avec un retour à des températures normales mais sans précipitations. La majorité des départements français sont en restriction d’eau et il faudra de gros épisodes pluvieux pour rétablir un équilibre.

 

De manière générale la saison apicole restera donc maussade avec une production en chute libre, environ 50 % de moins qu’en 2018, même si certaines régions ont su tirer leur épingle du jeu avec du châtaignier, de la bourdaine, toutes fleurs … Le sapin peut encore donner, croisons les doigts ! Pour bon nombre d’apiculteurs, le mois d’Août marque la fin d’une période de forte activité durant l’été, il faut commencer à vérifier l’état des provisions réalisées par les butineuses. Dans la ruche en août, s’amorce déjà la longue préparation à l’automne. Au cours du mois, la reine commencera à restreindre sa ponte.

Que fait l’apiculteur ?

Le mois d’Août est un mois parfois creux sur le plan des ressources pour l’abeille. Fini les floraisons abondantes, le potentiel mellifère se réduit. Les températures chaudes de Juillet ont desséché les sols réduisant les productions de nectar.
Il faudra attendre la mi-Août pour voir le retour des pluies et Septembre pour les regains et la floraison des lierres. Quelques plantes font de la résistance comme les bruyères, l’ampélopsis. Dans la ruche en août, la population de la ruche a commencé à décroître et la récolte a privé la ruche d’une part importante de ses réserves. Moins de ressources, c’est un changement d’organisation dans la ruche. Les mâles vont être expulsés.

 

ruche au mois d'Août

 

 

Ayant récolté au plus tard à la mi-Août, l’apiculteur doit maintenant préparer la ruche à l’hivernage. Deux mesures sont à prendre dans ce sens :

Une fois la récolte effectuée, l’apiculteur commencera à nettoyer ses hausses vides, les accessoires et outils (pour éviter la contamination si la colonie est malade).

Dans la ruche au mois d’août, que fait le débutant ?

S’il dispose d’une ruche issue d’un essaim de l’année, le débutant rejoint ici l’apiculteur confirmé sur le plan du nourrissement. S’il a pu faire une première récolte, ceci est d’autant plus important que sa ruche est peut-être encore incomplètement construite.

 

L’apiculteur débutant doit aussi se concentrer sur le plan du traitement anti-varroa. Par contre, il ne saurait procéder à une division sur un essaim de l’année. Il lui faudra attendre le printemps suivant le démarrage, qui compte tenu de la jeunesse de la reine, devrait être rapide.

Bon à savoir  :

Concernant la protection du consommateur, depuis 2005 les apiculteurs doivent tenir un registre d’élevage : cahier où sont notées toutes  les observations, les noms des produits de traitements, les n° des lots, l’ordonnance, la date des traitements, le nom et la date du passage du technicien sanitaire qui a validé ce registre et le protocole de traitement contre varroa.

Refuser cette visite sanitaire c’est s’exclure de la distribution des médicaments contre le Varroa via un Groupement de défense sanitaire apicole. Les médicaments sont alors à acquérir chez un vétérinaire ou chez un pharmacien qui exigera une ordonnance pour les médicaments soumis à cette procédure.

 

—————————————————————————————————–

Sélection ICKO Apiculture

herse à désoperculer
Herse à désoperculer Turbo Pro Inox JH060

 

réfractomètre
Réfractomètre miel Analitik lecture directe
Extracteur miel
Extracteur à miel manuel 15 cadres Langstroth / 18 cadres 1/2 Dadant JA021
Voir les commentaires

Partager l’article