Mois par mois

Que se passe-t-il dans la ruche au mois d’août ?

Le mois d’août est un mois creux sur le plan des ressources pour l’abeille. Les floraisons abondantes sont terminées dans la plupart ...

Partager l’article

Le mois d’août est un mois creux sur le plan des ressources pour l’abeille. Les floraisons abondantes sont terminées dans la plupart des régions. Une situation contrastée s’est installée en cette fin juillet avec des épisodes pluvieux sur une partie de la France et la canicule sur une autre. Les fleurs devraient réapparaitre dans les champs et les jardins sur une partie du territoire.
Pour l’apiculteur c’est presque la basse saison.

Que se passe-t-il dans la ruche en août ?

Dans la ruche en août, la population de la ruche a commencé à décroître et la récolte a privé la ruche d’une part importante de ses réserves. Moins de ressources, c’est un changement d’organisation dans la ruche. Les mâles vont être expulsés.
Pour les apiculteurs ayant procédé à un nourrissement massif en juillet, les réserves ont commencé à croitre de nouveau ainsi que la surface de couvain. Pour un bon hivernage, il est important que des abeilles jeunes soient en nombre important d’ici la fin de l’été.

Que fait l’apiculteur ?

 

ruche au mois d'Août

 

 

Ayant récolté au plus tard à la mi-Août, l’apiculteur doit maintenant préparer la ruche à l’hivernage. Deux mesures sont à prendre dans ce sens :

Une fois la récolte effectuée, l’apiculteur commencera à nettoyer ses hausses vides, les accessoires et outils (pour éviter la contamination si la colonie est malade).

Dans la ruche au mois d’août, que fait le débutant ?

S’il dispose d’une ruche issue d’un essaim de l’année, le débutant rejoint ici l’apiculteur confirmé sur le plan du nourrissement. S’il a pu faire une première récolte, ceci est d’autant plus important que sa ruche est peut-être encore incomplètement construite.

 

L’apiculteur débutant doit aussi se concentrer sur le plan du traitement anti-varroa. Par contre, il ne saurait procéder à une division sur un essaim de l’année. Il lui faudra attendre le printemps suivant le démarrage, qui compte tenu de la jeunesse de la reine, devrait être rapide.

 

Les floraisons d’août

L’été est maintenant bien installé et les ressources en nectar et en pollen s’amenuisent. Toutefois de nouvelles floraisons apparaissent selon les régions.

Du côté des arbres, 3 belles essences se démarquent au mois d’août le Sophora du Japon (Sophora japonica), un des arbres les plus mellifères, l’albizzia (Albizia julibrissin) et le célèbre arbre à miel (Tetradum danielli).

L’arbre à poivre également appelé Gatillier (Vitex agnus-castus), est une plante buissonnante à la très belle floraison bleue. Dans les jardins on citera également la présence remarquée de Ficoïde (Delosperma cooperi) ou de Lippia (Lippia nodiflorum), petite plante traçante formant de beaux tapis verdoyant et qui fleurit de juillet à septembre.

 

 

Bon à savoir  :

Concernant la protection du consommateur, depuis 2005 les apiculteurs doivent tenir un registre d’élevage : cahier où sont notées toutes  les observations, les noms des produits de traitements, les n° des lots, l’ordonnance, la date des traitements, le nom et la date du passage du technicien sanitaire qui a validé ce registre et le protocole de traitement contre varroa.

Refuser cette visite sanitaire c’est s’exclure de la distribution des médicaments contre le Varroa via un Groupement de défense sanitaire apicole. Les médicaments sont alors à acquérir chez un vétérinaire ou chez un pharmacien qui exigera une ordonnance pour les médicaments soumis à cette procédure.

 

—————————————————————————————————–

Sélection ICKO Apiculture

 

réfractomètre
Réfractomètre miel Analitik lecture directe

traitement varroa

Varroa Easy Check

 

sirop abeille

Sirop de nourrissement API TOTAL

Voir les commentaires

Partager l’article