Types de ruches

La ruche Langstroth, également appelée ruche standard

La ruche Langstroth est un modèle très utilisé que l’on retrouve un peu partout. Chaque apiculteur a sa ruche favorite en fonction ...

Partager l’article

La ruche Langstroth est un modèle très utilisé que l’on retrouve un peu partout. Chaque apiculteur a sa ruche favorite en fonction de sa spécificité et de sa rentabilité. Voici un petit rappel des origines et des caractéristiques de la ruche Langstroth.

Origine de la ruche Langstroth

La ruche Langstroth porte le nom de son inventeur, le révérend Lorenzo Lorraine Langstroth. Le révérend Langstroth se base sur les découvertes de Jan Dzierzon en 1838 pour mettre au point sa technique. La méthode de Dzierzon était axée sur les cadres amovibles à extraction horizontale. Pour Langstroth, il opte pour l’extraction verticale dont il en déposera les brevets en 1852 et l’année suivante, il publiera son livre « The Hive and the Honey Bee » dans lequel il parle de sa méthode et de Dzierzon. Cet ouvrage fut traduit en français et en plusieurs autres langues quelques années plus tard par son ami Dadant à qui on doit aussi une ruche.

L’histoire de l’apiculture surtout américaine reconnaît à Langstroth d’être le premier inventeur de la ruche à cadres mobiles et du principe du «bee space » (espace de séparation entre chaque cadre). On le surnomme d’ailleurs le père de l’apiculture américaine moderne. Mais en Europe, la ruche Langstroth n’est pas considérée comme la première à cadres, mais les apiculteurs européens reconnaissent ce mérite à Dzierzon.

Caractéristiques de la ruche Langstroth

La ruche Langstroth est le modèle le plus utilisé aux Etats-Unis et au Canada. Elle est largement répandu dans le monde. Elle a comme particularité d’être divisible et elle est l’inspiration de la ruche Warré. On ne distingue pas de corps et de hausse dans ce système. Le corps de la ruche Langstroth se compose de deux piles de hausses. Cette technique simplifie la gestion de stock des hausses et des cadres également. La ruche Dadant et la ruche Langstroth ont des points communs importants, elles sont toutes les deux très grandes et utilisent des cadres sur des fondations de cire gaufrée. En ce qui concerne les dimensions, elles varient beaucoup selon les pays. Mais la base de toutes les ruches Langstroth est le respect du principe Bee Space. Chaque cadre respecte un espacement optimal propice à la bonne circulation de l’air et qui ne nécessite pas de colmatage par les abeilles. Il faut ici rappeler que les abeilles produisent de la propolis pour colmater les petits vides (inférieurs à 6 mm) ou de la cire, dans le cas de cavités supérieures à 10 mm.

Certains apiculteurs optent pour la ruche Langstroth carrée, d’autres sont pour les rectangulaires. Il existe des ruches qui disposent d’un seul type d’éléments, certaines ont un corps plus profond que les hausses. Certains apiculteurs marient même la technique du Dadant et celle du Langstroth. On appelle Langstroth-root les hausses Dadant qui ont une longueur Langstroth. Pour les ruches qui utilisent des éléments du Dadant, on les appelle Dadant-blatt. Pour la France, les apiculteurs ont choisi une ruche Langstroth de 10 cadres qui ont les dimensions de 460 mm x 370 mm pour une hauteur de 240 mm. Les fondations de cire sont de 420 mm x 200 mm.

 

Ruche complèteRuche Langstroth 10 cadres

 

—————————————————————————————————–

Sélection ICKO Apiculture

Feuille de cire sélectionnée Langstroth

 

rangement cadres

Classo-cadres compatible Langstroth

L’apiculture mois par mois, Jean Riondet

Voir les commentaires

Partager l’article